Au départ du confinement, les marchés étaient interdits. Le préfet nous autorisait, sur dérogation, par un contrôle étroit des conditions de mise en place et du nombre de participants, à ouvrir un marché de producteurs. Celui-ci fut mis en place pendant 7 semaines et nous avons, toujours avec l’accord nécessaire du Préfet, lentement augmenté le nombre de participants.

Depuis le 11 mai, le déconfinement a permis une réouverture des marchés. Il fut décidé, avec l’approbation de représentants des commerçants et producteurs, reçus lors d’une manifestation organisée par ces derniers devant le stade Fondecave, de remettre le marché du samedi au centre-ville.

Nous avions, samedi dernier, invité 140 commerçants, après une mise en place le 1er samedi de 100 commerces alimentaires, puis 123 en ayant ajouté ceux des équipements à la personne et enfin des fleurs, bijoux, savons, pour atteindre les 140. Nous cherchons actuellement des solutions pour recevoir les artisans habituels qui fréquentent notre marché.

Nous sommes bien conscients de la valeur économique de ce marché et, à mesure que nous augmentons la densité, nous avons de plus en plus de difficultés à respecter la distanciation sociale. J’ai obtenu de mes services, en faisant appel à leur sens du devoir et au lien qui nous lient depuis longtemps, qu’ils soient samedi sur le marché pour s’occuper de son déroulement. Mais, si l’ambiance de samedi est toujours aussi agressive, il serait possible qu’ils trouvent bien des raisons d’aller « s’occuper de leurs fesses chez eux » comme ceux qui sont le moins violents le leur recommandent. Qu’adviendrait-il alors du marché du samedi ?

Beaucoup de peine

Avant de partir, je viens de constater que certains cérétans semblent apprécier les propos diffamatoires et outrageants prononcés à mon encontre. Cela fait beaucoup de peine d’avoir, après vingt ans de service, causé autant de rancœurs. Alors, une fois pour toutes, je vais préciser les choses et, si on me laisse tranquille, je n’en parlerai plus. En 20 ans, on a investi sur Céret, plus de 100 millions. On a gardé l’endettement par habitant de l’année 2001, un endettement remboursable en moins de 5 ans par l’excédent de fonctionnement brut et on a augmenté les impôts de 0.6 % par an, alors que pendant les 18 années précédentes ils avaient augmenté, en moyenne de 5 % par an.

Au mois de mars, nous aurions dû quitter la maison commune. Mais la pandémie est venue. Alors, chaque jour avec le 1eradjoint, on s’est rendu dans nos bureaux pour rencontrer le personnel et organiser, avec la Directrice Générale des services, la vie de Céret. C’était une période difficile. Il fallait assurer l’essentiel en respectant les consignes sanitaires ; continuer à accueillir les enfants des personnels soignants aux écoles, maintenir le service de propreté urbaine, les missions de la police municipale, la continuité des paiements du service comptable, l’Etat civil….. Et, tout ceci en désobéissant à tous ceux qui m’interdisaient de sortir.

Cap a la casa Assolellada

Pour ce qui est de mon accueil futur dans un EHPAD, je ne me fais pas trop de soucis. Ma mère qui vient de faire 100 ans est toujours chez elle. Tant que Marie-Josée sera là, elle me gardera à Bente Farines. Mais s’il fallait un jour se résoudre à y aller, j’espère que ce sera dans celui de Céret, avec une chambre de 11 m² et un cabinet de toilettes. Et si par malheur on ne pouvait pas en trouver à Céret, je pourrai rester dans la Communauté des Communes en allant à celui de Saint Jean- Maureillas.

Le maire de Cérétania

Pour terminer, je vais avoir un ton plus optimiste et je vais vous soumettre le paradoxe de Mannoury :

Il est un pays où chaque municipalité a un maire, 2 municipalités différentes ne peuvent avoir le même maire. Un maire peut être résident ou non résident dans sa municipalité. Une idée bizarre est apparue. On a créé la municipalité de Cérétania où résident tous les maires qui sont non-résidents dans la ville où ils sont maires et seulement eux. Cérétania a voulu désigner son maire. A-t-elle pu y parvenir ?


Alain TORRENT
Maire de Céret

DISPOSITIF PENDANT LE DÉCONFINEMENT


RÉOUVERTURE DE L’ACCUEIL EN MAIRIE

La mairie est ouverte au public depuis le 11 mai, sur rendez-vous dans un premier temps et, depuis le 2 juin, aux jours et horaires habituels (lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30). Afin de respecter les gestes barrières, l’accueil est limité à 3 personnes. Le port du masque est recommandé


RÉOUVERTURE DE LA MÉDIATHÈQUE

La médiathèque est ouverte :

  • les mardi, jeudi et vendredi de 9 heures à 11 h 30.
  • Le mercredi de 14 h à 17 h
  • Le samedi de 9 h à 13 h
  • En ligne : en faisant son choix sur le site de la médiathèque (www.mediatheque-ceret.fr) et en se connectant sur votre compte
  • Par téléphone : au 04.68.87.21.76. Téléphoner de préférence le mardi, vendredi de 13 h 45 à 16 h 45 et le mercredi de 9 h à 11 h 30.

Les retours des prêts s’effectuent à l’entrée de la médiathèque située sur la Place du Barri, les retraits à l’entrée habituelle, rue du commerce.

A ceux qui effectueront les deux opérations, il est demandé de commencer par le retour des prêts, Place du Barri.

Les réservations pourront être effectuées :

Pour le retrait, les livres réservés seront disponibles 48 heures après la réservation.

Si vous manquez d’idées lors de la réservation, les services de la médiathèque pourront vous préparer une pochette surprise !

DISTRIBUTION DES MASQUES À LA POPULATION

La distribution d’un premier masque grand public, pour chaque habitant, a eu lieu comme prévu au gymnase des tilleuls, les vendredi 22 mai et lundi 25 mai. Les personnes n’ayant pas pu participer à cette distribution ont pu retirer leur masque à l’accueil de la mairie.

Comme annoncé, pour les personnes isolées et dans l'incapacité de se déplacer pour raison de santé ou motif grave ainsi que pour les personnes âgées bénéficiant de la téléalarme, la remise du masque a été effectuée à domicile.

Nous sommes toujours dans l’attente de la livraison des 2 masques supplémentaires pour chaque habitant qui, selon les dernières informations, seront offerts par le Conseil Départemental.

La distribution de ces 2 masques se fera à domicile à partir des renseignements collectés lors de la remise du 1èremasque.


#
#

MAINTIEN DES AIDES ALIMENTAIRES

CROIX ROUGE

Rendez-vous, tous les lundis de 14h à 17h (local rue jouxtant l’école Joan Miro)

RESTOS DU CŒUR

Tous les 15 jours, les jeudis de 9h à 12h et de 14h à 16 h.

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VALLEPSIR

La communauté de communes continue à effectuer le ramassage des ordures ménagères dans les conditions habituelles (+ D'INFOS sur www.vallespir.com)

DECHETTERIE DE CÉRET

A compter du 20 avril 2020 la déchetterie de Céret est ouverte aux particuliers dans les conditions suivantes :

  • Pas plus de 2m3 par personne et par mois
  • Être muni de sa carte de déchèterie
  • Pendant la file d’attente, ne pas sortir de sa voiture et être patient
  • Pas plus de 3 véhicules à l’intérieur des sitesLes agents des déchèteries ne prêteront pas mains fortes aux usagers
  • Respecter la distance minimale de 1 mètre entre chaque personne
  • Comme la plupart des déplacements, les enfants ne sont pas autorisés à être présents dans le véhicule.

Ouverture aux particuliers et aux professionnels :

Du lundi au samedi de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h15 (sauf lundi et jeudi après-midi)

Ouverture réservée exclusivement aux professionnels :

Lundi et Jeudi après-midi

Présentation de la carte déchèterie professionnelle obligatoire
Renseignements : 07 87 95 85 46

#
#
#
#